Chargement...
 

Suivre les derniers ajouts

 ::  Flux RSS Coordination Groups
Flux RSS Homogeneous Groups

Image

CO-ACTE 3ème réunion thématique: Co-assurer les besoins de base pour le bien-être de tous aujourd’hui et demain
Odemira, 27 et 28 Juin 2016

Origine et raison d’être de la réunion

Rôle des réunions thématiques dans le projet CO-ACTE - Cliquer ici pour en savoir plus...

La démarche citoyenne et collaborative SPIRAL, initialement lancée par le Conseil de l’Europe, est à l’origine du projet CO-ACTE, mis en œuvre par le Réseau International TOGETHER des villes et territoires qui participent à cette démarche. SPIRAL et CO-ACTE visent à promouvoir la coresponsabilité pour le bien-être de tous à l’échelle de la société, le premier au niveau local, le deuxième dans les politiques publiques à différents échelons territoriaux.

Dans ce cadre un grand nombre de citoyens d’une vingtaine de pays européens et africains ont participé, tout d’abord à la définition du bien-être de tous suivant la méthode SPIRAL. Ensuite à l'élaboration de mesures de politiques publiques qui, selon eux, devraient être mises en œuvre pour permettre le progrès de la société vers la coresponsabilité pour le bien-être de tous (projet CO-ACTE).

Le fait que tous les citoyens aient pu s’exprimer librement par une démarche introspective et prospective sans idées préconçues et assurant un droit de parole égal pour tous a permis de faire émerger des propositions très diverses et touchant toutes les grandes questions de société. Elles mettent en évidence les éléments fondamentaux de ce que serait une société coresponsable et solidaire pour le bien-être de tous, générations incluses aussi bien sur les questions économiques que de démocratie et gouvernance de paix/non violence et cohésion sociale, de gestion de l’espace et le temps avec des objectifs concrets dans chacun de ces domaines Cliquer ici pour voir la synthèse de ces propositions et les suites à donner.

De tels objectifs demandent, outre des mesures politiques adéquates, des réponses à construire à partir des expériences de la société civile. C’est pourquoi nous invitons toutes les organisations de la société civile intéressées et qui se reconnaissent dans ces objectifs à participer à un processus de construction de réponses adéquates. L’idée centrale est de réfléchir à des chemins de progrès vers ces objectifs en partant des expériences existantes, en repérant leurs complémentarités par rapport à ces objectifs et en identifiant les mesures de politiques publiques qui sont nécessaires à l’expression de ces complémentarités.

Rôle spécifique de cette troisième réunion - Cliquer ici pour en savoir plus...

Les deux premières réunions thématiques auront permis de jeter les bases d’un modèle d’organisation coresponsable pour assurer le bien-être de tous à la fois sur le plan économique (première réunion) et celui de la gestion de l’espace territorial (deuxième réunion). Dans cette troisième réunion thématique on cherchera à voir dans quelles conditions il est possible, à partir d’un tel modèle d’assurer concrètement les besoins de base pour tous de manière saine et durable, notamment :

  • une alimentation saine pour tous avec une agro-écologie locale, à échelle humaine et multifonctionnelle (productive, préservant la biodiversité, pédagogique, patrimoniale) et intégrée dans les paysages et dans les circuits de recyclage (composts, production de biogaz), grâce à des partenariats solidaires entre producteurs et consommateurs, et grâce aux formes de production et autoconsommation collective (jardins partagés, edible credible).
  • La santé pour tous grâce à une approche territoriale globale et préventive comme le font par exemple les maisons de la santé de Belgique et les approches préventives comme la naturopathie..
  • L’accès à tous aux biens de consommation courante (habillement, matériel de nettoyage, électro-domestiques, équipements de loisirs, etc.)

On analysera pour ceci les implications de tels objectifs en termes d’affectation et utilisation des ressources et on explorera les possibilités qu’offre une démarche de coresponsabilité pour y parvenir, en particulier pour assurer :

  • La réutilisation systématique de toutes les ressources non seulement par rapport à l’objectif du zéro déchets mais aussi pour démultiplier les usages des mêmes ressources par la remise en circulation systématisée (magasins pour rien, circuits de réparation ou de démontage et recyclage).
  • Le rééquilibrage nécessaire des moyens financiers et en temps, en augmentant ceux dédiés à la production agricole et l’alimentation, condition nécessaire à la généralisation de l’agro-écologie et l’alimentation saine, ayant un effet positif sur la santé et rendant donc possible une réduction de ceux affectés aux soins des maladies.

Enfin on analysera les implications de ces perspectives en termes de politiques publiques nécessaires.

Objectifs de la réunion

La réunion a trois objectifs:

  1. Mettre en évidence comment assurer pour tous la satisfaction des besoins corporels de base (alimentation saine, santé, consommation courante) par la coresponsabilité (en s'appuyant notamment sur les conclusions des deux premières réunions thématiques);
  2. Identifier les mesures politiques nécessaires à cet effet, en complément des propositions des citoyens;
  3. S'accorder sur un mode de fonctionnement des réseaux thématiques après la rencontre.

Concrètement, concernant le premier point, on cherchera à préciser:

  1. Comment le principe de coresponsabilité s'applique à l'alimentation saine pour tous et la souveraineté alimentaire, notamment à partir des exemples des AMAP/CSA, jardins partagés, incredible edible
  2. Comment le principe de coresponsabilité s'applique à la santé, notamment à partir de l'exemple des maisons médicales, pharmacies sociales et approches préventives de la santé.
  3. Comment le principe de coresponsabilité s'applique à toutes les formes de partage, réutilisation, recyclage, notamment à partir des diverses expériences qui s'inscrivent dans l'objectif de zéro déchets.
  4. Quelles sont les synergies entre ces trois secteurs et ce quels rééquilibrages cela implique en termes de ressources et de temps, en faisant le lien avec l'idée d'un Revenu Universel de Base pour le droit à l'alimentation saine pour tous.
  5. En quoi l'exemple de la satisfaction des besoins de base permet d'affiner le modèle d'organisation coresponsable élaboré lors des deux premières réunions et appelle à une gouvernance démocratique des biens communs qui sera traitée lors de la 4ème réunion.

Invitations

Pour parvenir à ces objectifs nous proposons d’inviter les organisations et/ou personnes suivantes :

  • Pour le point 1: les réseaux d'associations pour le maintien d'une agriculture paysanne (CSA/AMAP); des initiatives dans le domaine des Jardins Partagés; des représentants du mouvement des Incroyables Comestibles/Incredible Edible (existant à Todmorden en Angleterre); des expériences de concertation territoriale pour l'alimentation saine pour tous
  • Pour le point 2 : le réseau et des représentants des maisons médicales ( exemple existant en Belgique); des initiatives de pharmacies sociales ( existant en Grèce et Portugal); des spécialistes sur les approches préventives et de naturopathie.
  • Pour le point 3 : les expériences concernant le domaine de la réutilisation avec des initiatives de circulation de la nourriture et de vêtements (Dariacordar au Portugal); des initiatives de réparations; recyclage, compost et énergie ( "ZeroWaste", "Magasins Pour rien")
  • Pour le point 4 nous nous appuierons sur les débats en cours au sein des Nations Unies (FAO, OMS) en invitant les experts qui y sont impliqués, notamment sur le revenu de base pour l'alimentation. Faisant le lien avec le modèle d'organisation économique et territoriale coresponsable nous dégagerons les pistes de mise en oeuvre concrètes.

Préparation de la réunion

Dès à présent un espace de débat est ouvert on line pour d'ores et déjà jeter les bases du modèle proposé et réfléchir aux mesures politiques que cela implique et qui pourront être rediscutées lors de la réunion.

Programme des deux journées

Jour 1 (lundi 27 juin)

Session 1 : Le point sur le projet CO-ACTE et les objectifs de la réunion

  • 9h00-9h30 : Réception et tour de table de présentation
  • 9h30-10h00 : présentation de CO-ACTE ses objectifs et des résultats des réunions antérieures - Objectifs et organisation de la réunion - débat

Session 2 : Des pratiques de terrain à un modèle de coresponsabilité pour les besoins de base pour tous

  • 10h00-11h30 : La coresponsabilité pour la souveraineté alimentaire et l'alimentation saine pour tous: contribution des AMAP/CSA, des jardins partagés, des incroyables comestibles, des banques alimentaires, des approches territoriales de l'alimentation - Débat: comment faire le lien entre des initiatives complémentaires visant à assurer le droit à l'alimentation saine pour tous au niveau d'un territoire, dans une approche de coresponsabilité entre habitants (producteurs/ consommateurs, autres) - débat animé par Mihaela Vetan coordinatrice du réseau thématique "Alimentation" de TOGETHER.
  • 11h30-11h45 : Pause café
  • 11h45-13h : La coresponsabilité pour la santé pour tous Contribution des maisons médicales (Belgique, Allemagne), des pharmacies sociales (Grèce et Portugal), de la naturopathie (France) - Débat: comment assurer la santé pour tous avec un coût environnemental social et économique minimum au niveau d'un territoire dans une approche de coresponsabilité entre professionnels de la santé et habitants - Débat animé par Io Chatzivaryti, coordinatrice du réseau thématique "Santé" de TOGETHER.
  • 13h-14h30 : Pause repas
  • 14h30-15h45 : La coresponsabilité dans la réutilisation des ressources comme complément indispensable: contribution de Dariacordar, Rejuce, Planzerhoes, Repair Café- Débat: comment faire le lien entre des initiatives complémentaires visant à assurer le zéro-déchet et la pleine utilisation des ressources au niveau d'un territoire dans une approche de coresponsabilité entre pouvoirs publics, habitants et initiatives privées - Débat animé par Paula Policarpo, coordinatrice du réseau thématique "Réutilisation" de TOGETHER.
  • 15h45 – 17h00 : Synergies entre alimentation, santé et réutilisation: effets positifs sur le bien-être et la santé d'une approche coresponsable de l'alimentation saine (exemple des AMAP/CSA en Hongrie), de la santé (exemples des maisons médicales en Belgique et de la naturopathie en France) et des formes de réutilisation (exemple de Dariacordar au Portugal)- Réductions des coûts que cela permet et possibilité de mise en place d'un fonds pour un revenu de base universel garantissant l'alimentation saine et la santé pour tous (en collaboration avec le réseau BIEN) - Liens avec les débats internationaux sur ces questions (FAO/OMS)- Débat animé par Frédéric Dévé, expert de la FAO.
  • 17h00-17h15 : Pause café
  • 17h15-18h00 :Synthèse: vers un modèle de référence transversal et intégrateur - liens avec la 4ème réunion thématique

Jour 2 (mardi 28 juin)

Session 3 : Du modèle aux besoins de politiques publiques

  • 9h-10h45 : Groupes de travail sur les mesures politiques nécessaires pour évoluer vers la coresponsabilité pour l'alimentation saine, la santé pour tous et le zéro déchet sur la base des conclusions de la veille.
  • 10h45-11h100 : Pause café
  • 11h00-12h30 : Restitution et synthèse - complémentarités et articulation avec les propositions des citoyens – Introduction de la session 4.
  • 12h30-14h00 : Pause repas

Session 4 – Suite du projet et fonctionnement des sous-réseaux thématiques

  • 14h00-15h30 : Fonctionnement des réseaux thématiques dans la suite de la réunion : réunion par réseau thématique
  • 15h30 – 16h30 : Synthèse et répartition des tâches jusqu’à la rencontre de Braine l’Alleud et après.
  • 16h30 - 17h00 : Conclusion et clôture de la rencontre.
  • 17h00 : Fin des travaux

Compte rendu de la réunion et des débats

Retour à la page principale du projet CO-ACTE