Loading...
 

Follow the latest additions

 ::  Feed Coordination Groups
Feed Homogeneous Groups

FICHE D'IMPACTS

Thématique : Réutilisation/recyclage + Santé Action type : Pharmacie sociale

Cadre général :

Une pharmacie sociale est un lieu qui délivre des médicaments gratuitement aux habitants du quartier/de la commune qui ne sont pas bénéficiaires de la Sécurité sociale. Par exemple, la ville de Kavala en Grèce a été une pionnière en la matière. La pharmacie sociale de Kavala est le résultat d’un effort commun entre la municipalité et les syndicats des pharmaciens et médecins pour fournir des médicaments aux habitants en difficulté. Les médicaments proviennent de dons d’habitants qui ont chez eux des médicaments non-utilisés. La collecte ainsi que la gestion des médicaments est faite par les pharmacies locales qui travaillent en coopération avec des associations spécialisées. Ces pharmacies ont l'avantage d'avoir des impacts positifs dans des domaines de la santé et de l'accès aux soins, mais également dans celui du recyclage. En effet, les médicaments disponibles dans ces pharmacies proviennent de dons d'habitants qui, au lieu de jeter les médicaments dont ils n'ont plus besoin, les donnent à ces pharmacies, évitant ainsi le gaspillage des médicaments non-utilisés.

Objectifs :

  • Rendre la santé et les médicaments accessibles à tous aux personnes marginalisées ne bénéficiant pas de la Sécurité sociale
  • Valoriser les ressources du quartier et plus précisément de ses habitants du fait que le projet fonctionne principalement grâce aux dons de ces derniers
  • Promouvoir la citoyenneté et le respect de l’autre
  • Promouvoir les valeurs de justice sociale basée sur un principe d’équité et de solidarité

Impacts possibles sur les dimensions et ingrédients de bien-être (non-exhaustif) :

A- Moyens de vie

A02- Médicaments et soins Les pharmacies sociales ont par définition nécessairement un impact sur cette dimension du bien-être : leur but principal est effectivement de démocratiser l’accès aux médicaments puisqu’elles prennent en charge tous les habitants d’un quartier/territoire qui n’ont pas la chance de bénéficier de la Sécurité sociale, incluant ainsi certaines catégories de personnes marginalisées tels que les immigrés sans-papiers, les sans-abris, etc. Les populations les plus défavorisées ou exclues peuvent, grâce à de telles structures, se procurer des médicaments qu’elles ne pourraient autrement pas se permettre.

A08- Pouvoir d’achat / accès aux finances Pouvoir se procurer des médicaments gratuitement peut considérablement réduire les coûts liés à la santé, d’autant plus que les personnes ne bénéficiant pas de la Sécurité sociale sont généralement les plus défavorisées. Cela leur permet donc de pouvoir garder cet argent-là pour d’autres dépenses tout aussi essentielles, par exemple l’alimentation, le logement, etc.

A09- Aides et services à la personne La mise en place d’une pharmacie sociale démocratise l’accès aux médicaments et peut de ce fait considérablement améliorer le système de services aux personnes, le tout sans exclusion ni discrimination.

B- Cadre de vie

B03- Infrastructures et équipements de services L’ancrage local des pharmacies sociales donnent l’opportunité aux habitants d’un quartier/territoire de disposer d’une pharmacie à proximité.

C- Relations avec et entre les organisations

C01- Droits fondamentaux / reconnaissance Le droit à la santé, apparu pour la première fois dans la Constitution de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en 1946, a été depuis inscrit dans plusieurs traités internationaux et régionaux ainsi que des Constitutions nationales. Or, il est malheureux de constater que ce droit n’est pas respecté dans la plupart des Etats du monde et que pis encore, cette situation a au contraire tendance à s’aggraver. Mettre en place des pharmacies sociales au sein de quartiers/territoires permettrait de garantir ce droit fondamental qu’est le droit à la santé et ce, même aux individus les plus marginalisés.

C06- Accès, information, et contacts L’ancrage local des pharmacies sociales en facilite l’accès géographique, l’accès aux informations ainsi que les contacts.

D- Relations personnelles

L’ancrage local ainsi que le fait que les médicaments proviennent de dons d’habitants du quartier/territoire font que les pharmacies sociales peuvent avoir un impact au niveau des relations personnelles, notamment en améliorant considérablement les dimensions suivantes : D03- Amitié / relations amicales D04- Relations de voisinage

E- Equilibres sociétaux

E01- Identités et valeurs Le concept de pharmacie sociale promeut des valeurs tels que la justice sociale, basée sur un principe d’équité et de solidarité ; la citoyenneté ; ou encore, le respect de l’autre.

E03- Equité et mobilité sociale L’équité est une dimension importante de la pharmacie sociale : la santé et les médicaments se doivent d’être accessibles à tous de manière équitable, et non en fonction des moyens et de la situation de chaque individu. Le fait que les pharmacies sociales fournissent des médicaments à des personnes non bénéficiaires de la Sécurité sociale permet même aux plus démunis de bénéficier d’un accès aux soins primaires.

E04- Mixité sociale / cloisonnement La pharmacie sociale promeut une société ouverte à la mixité sociale grâce à un système de dons unilatéraux de la part de personnes disposant de médicaments qu’ils n’utilisent pas au profit de personnes qui au contraire, ne peuvent se procurer ce type de médicaments.

F- Equilibres personnels

Les pharmacies sociales peuvent avoir des répercussions positives sur l’équilibre personnel des personnes qui sont généralement marginalisées : F01- Equilibre physique et santé F06- Equilibre dans les relations à la société

G- Sentiments de bien / mal être

Les habitants d’un quartier/territoire peuvent ressentir un sentiment global de bien-être suite à la mise en place d’une pharmacie sociale. Avoir un accès facilité aux soins/médicaments, pouvoir s’en procurer gratuitement, se sentir utile dans la vie de communauté en rendant un service, etc. : tout cela ne peut avoir qu’un impact positif dans le bien-être des individus dans les dimensions suivantes : G01- Estime de soi / honte G02- Satisfaction / frustration G03- Sérénité / peur G04- Stress / soucis G05- Joie / tristesse

H- Attitudes et initiatives

Le concept de pharmacie sociale est lui-même le fruit d’une initiative citoyenne et ne peut fonctionner que grâce aux initiatives privées des habitants du quartier/territoire (dons de médicaments non-utlilisés). Il en appelle ainsi à leur solidarité, leur engagement dans la société et leur volonté collective. H02- Activités et initiatives privées H04- Rencontrer / écouter, être solidaire H06- S’engager dans la société H07- Dynamique, volonté collective

I- Relations dans la société

I04- Relations entre classes sociales La mise en place d’une pharmacie sociale peut très probablement avoir pour conséquence d’instaurer un climat de respect entre les différentes classes sociales : les plus aisés donnent aux plus démunis sans rien attendre en retour, et surtout, sans opérer de distinction.

I05- Relations de proximité L’ancrage local des maisons médicales peut redonner une certaine dynamique à la vie de quartier, et éventuellement recréer un sentiment d’appartenance à une communauté.

I06- Politesse, respect et tolérance Parmi les objectifs principaux des pharmacies sociales se trouve la promotion de la citoyenneté, du respect de l’autre et des valeurs de justice sociale basée sur un principe d’équité et de solidarité.

I07- Solidarité, partage et transmission des savoirs et ressources Comme indiqué ci-dessus, la solidarité est un aspect incontournable du concept des pharmacies sociales, d’autant plus que les médicaments proviennent de dons des habitants du quartier/territoire.

I08- Inclusion / exclusion En garantissant l’accès aux soins pour tous sans distinction, le concept de pharmacies sociales joue en faveur de l’inclusion des couches de la population marginalisées.

Améliorations possibles :

Il a été pensé qu’il serait bénéfique de compléter le concept de maison médicale avec celui de pharmacie sociale. Il semblerait que ceux-ci soient complémentaires et qu’ils pourraient avoir beaucoup plus d’impacts positifs sur le bien-être d’un quartier/territoire s’ils étaient mis en commun. Pour plus de détails quant à cette amélioration, veuillez-vous référer à la fiche d’impacts sur les maisons médicales.


Page last modified on Wednesday 23 of September, 2015 11:28:05 UTC