Chargement...
 

Suivre les derniers ajouts

 ::  Flux RSS Coordination Groups
Flux RSS Homogeneous Groups

Image

CO-ACTE Réunion de lancement
Odemira 28 et 29 septembre 2015
COMPTE RENDU SYNTHETIQUE

Introduction

Les 28 et 29 septembre 2015 se sont réunis au Centre CARMEN à proximité de Odemira les principaux partenaires du projet CO-ACTE pour son lancement. Etaient présents des représentants des territoires et de diverses initiatives ou réseaux s'inscrivant dans des démarches citoyennes territoriales (Dynamiseurs SPIRAL, Agendas 21, mouvement Transition, Eco-villages, groupes LEADER, zerowaste,…), des membres du Conseil des Alliances et les référents des sous-réseaux thématiques. Voir en annexe 1 la liste des participants.

En accord avec le programme (voir annexe 2) la réunion a été organisée en 5 sessions:

  • Session 1 : Le projet CO-ACTE et ses objectifs
  • Session 2 : Méthodologie du projet
  • Session 3 : Méthodologie de la première phase
  • Session 4 : Partage des responsabilités
  • Session 5 : Répartition des tâches

Ci-suit un compte-rendu synthétique présentant les conclusions des différentes sessions. Pour un compte-rendu détaillé des débats, veuillez suivre le lien ici !

Session 1: Le projet CO-ACTE et ses objectifs

Partage des objectifs de CO-ACTE avec les participants

Penser le progrès non plus en termes d’augmentation indéfinie des richesses quantifiées dans le PIB mais en termes de capacité à vivre ensemble sur une même planète est devenu, plus que jamais dans l'histoire de l'humanité, à la fois une évidence et une nécessité. Un peu partout en Europe et dans le monde des initiatives émergent pour (re)construire cette capacité à vivre ensemble au niveau local, dans les territoires, au présent et au futur. Elles se retrouvent dans les territoires engagés dans la démarche SPIRAL qui s’appuie sur une définition du bien-être de tous par les citoyens eux-mêmes et dont les grands principes ont été brièvement rappelés. Elles se retrouvent également dans des réseaux comme le mouvement Transition, les éco-villages, les agendas 21, les plans de cohésion sociale, le mouvement zerowaste, les approches décentralisées de développement local comme LEADER et bien d’autres encore. Toutes ont en commun de partir du local, des habitants et acteurs locaux pour construire ensemble, dans la concertation et un esprit de coresponsabilité, une société sans exclusion où le progrès vers le bien-être de tous et celui des générations futures s’impose comme une évidence partagée par tous.

Cependant toutes sont confrontées à la nécessité d’aller au-delà d’une approche locale :

  • Nécessité d’échanges et de croisements d’expériences pour aller plus loin dans la transformation sociale et la coresponsabilité dans les territoires.
  • Nécessité de reformuler les politiques et cadres légaux afin de systématiser les acquis et d’insuffler la coresponsabilité pour le bien-être de tous dans le fonctionnement normal de la société à tous les niveaux.

Le projet CO-ACTE, porté par le réseau TOGETHER, vise à lancer un large processus de réflexion avec les citoyens et acteurs locaux dans les territoires engagés dans ces démarches afin de trouver ensemble et à partir de l’expérience locale des réponses pertinentes sur ces questions de les porter au niveau global dans les débats sur l’Europe et la société du futur. CO-ACTE vise ainsi à s’appuyer sur les acquis de la démarche SPIRAL et d’autres démarches pour créer une dynamique citoyenne porteuse de propositions de politiques publiques d’encouragement à la coresponsabilité pour le bien-être de tous, sans discrimination aujourd’hui et demain. Huit réunions auront lieu jusqu’à fin 2016 pour tenir ce pari. Elles aboutiront à la Troisième Rencontre des Territoires de Coresponsabilité à Braine l’Alleud du 2 au 5 novembre 2016 où les conclusions préalablement débattues seront présentées en invitant les responsables politiques à les valider.

Tous les participants se sont présentés et ont pu préciser leur intérêt et leurs apports spécifiques au projet. Il est à noter que ce débat dépasse les frontières européennes et concerne l’humanité dans sa globalité. C’est pourquoi toutes les réunions resteront ouvertes à des représentants d’initiatives d’autres pays comme cela a été le cas lors de cette première réunion (avec la présence de deux dynamiseurs SPIRAL de la Tunisie et du Cap Vert).

Ce que serait une 3ème Rencontre Internationale réussie

Pour bien comprendre ce qu’on attend de ce projet l’exercice a été refait de définir ce que ce serait une troisième Rencontre Internationale des Territoires de Coresponsabilité réussie, notamment :

  • La mobilisation des décideurs politiques
  • La présence des médias
  • Un an après la COP21 et le renouvellement des ODM, leur faire écho par des objectifs concrets
  • La promotion d’une conception de la recherche en tant que recherche action collaborative/ participative pour le progrès sociétal.
  • L’élargissement du réseau TOGETHER avec une orientation d’ouverture et de partenariat.

Pour plus de précision voir la présentation de cette rencontre?

Présentation d’exemples réussis de politiques publiques pour le développement de la coresponsabilité

Pour mieux comprendre la portée des objectifs de CO-ACTE, 4 exemples de politiques publiques facilitant la coresponsabilité ont été présentés

  • Les PCS en Wallonie
  • L’exemple du Cap Vert
  • L’expérience de Dariacordar au Portugal
  • Les politiques publiques pour les banques du temps au Royaume Uni.

Session 2: Méthodologie du projet

Présentation de la méthodologie

La méthodologie du projet, telle qu’elle a été précisée lors de la réunion de préparation au mois d’août a été présentée. Par rapport au projet dans sa version initiale plusieurs éléments d’affinement ont été introduits, notamment :

  • Le retour vers les citoyens dans territoires après avoir élaboré les synthèses globales pour les inviter à en prendre connaissance et ajouter le cas échéant d’autres idées/ suggestions. s’inspirant ainsi de la méthode Delphi. Plusieurs allers et retours pourront ainsi être réalisés après la réunion de Bordeaux et jusqu’à la réunion de Braine l’Alleud, permettant un véritable échange entre territoires et initiatives participant au projet.
  • Le fait d’initier le débat avec les décideurs politiques bien avant Braine l’Alleud et même dès la réunion de Bordeaux de façon à pouvoir très rapidement voir ensemble comment formuler au mieux les recommandations politiques et de cadres légaux qui émaneront du projet CO-ACTE.
  • Idem pour les media pour travailler ensemble sur la communication.

Débat et conclusions

Les principales conclusions qui sont ressorties du débat (qui a suivi en plénière puis en groupe par question soulevée puis synthèse en plénière) sont les suivantes :

  • Il ne s’agit pas de considérer les décideurs politiques comme des adversaires mais comme des partenaires avec lesquels le projet cherche à créer une alliance. En d’autres termes le projet CO-ACTE consiste à élargir la démarche de coresponsabilité pour le bien-être de tous au-delà du niveau local pour y inclure d’autres niveaux, notamment ceux des politiques plus globales (régionales, nationales, européennes, mondiales) qui ont aussi leur part de responsabilité.
  • Il s’agit d’un processus à long terme qui ne s’arrêtera pas à la Troisième Rencontre Internationale à Braine-l’Alleud, mais dont cette rencontre sera un moment clé pour assurer la continuité du dialogue. Cette inscription dans le temps est essentielle pour construire une société qui progresse vers la coresponsabilité pour le bien-être de tous aujourd’hui et demain.
  • il convient de bien identifier les interlocuteurs car le dialogue n’est pas toujours le même. Par exemple une différence est à considérer entre les responsables politiques et les technostructures. Cela conduit aussi à poser, dans les propositions qui émergeront, le problème d’une gouvernance qui permette une véritable démarche de coresponsabilité et d’ouverture, au-delà des cadres préétablis dont la raison d’être est questionable.

Session 3: Méthodologie de la première phase

Adaptation de la méthodologie suivant les contextes

La première phase du projet qui démarre juste après la réunion est celle de la mobilisation des citoyens dans les territoires. Les débats ont porté sur la façon d’élargir cette mobilisation au plus grand nombre de territoires suivant les niveaux d’avancement et d’intérêt et la diversité des démarches.

Une distinction a d’abord été faite entre les territoires qui ont développé la démarche SPIRAL et ceux qui ne l’ont jamais faite. Une autre distinction a ensuite été faite entre le niveau des plateformes territoriales (plateformes multiacteurs qui développent leurs activités au niveau du territoire et donc raisonne en termes de processus territorial) et le niveau de groupes de citoyens.

  • Concernant le niveau territorial le projet propose de faire un bilan du processus (correspondant à al phase 8 de SPIRAL) autour de 3 questions :
  1. Qu’avez-vous réussi à mettre en œuvre, qu’avez-vous réussi dans la coresponsabilité pour le bien-être de tous ?
  2. Quels éléments importants n’ont pas pu être réalisés et sont à faire ?
  3. Si vous étiez un décideur politique quel serait la ou les mesures prioritaires que vous prendriez pour faciliter le développement de la coresponsabilité pour le bien-être de tous?
  • Concernant les groupes de citoyens, le projet propose de repartir de leur propre vision du bien-être en reprenant les questions ouvertes de SPIRAL et en ajoutant une quatrième question, spécifique à CO-ACTE :
  1. Qu’est ce qu’est pour vous le bien-être ?
  2. Qu’est-ce qu’est pour vous le mal-être ?
  3. Que faites-vous pour votre bien-être et le bien-être de tous ?
  4. Si vous étiez un décideur politique quel serait la ou les mesures prioritaires que vous prendriez pour faciliter le développement de la coresponsabilité pour le bien-être de tous?

Evidemment les 3 premières questions ne se poseront pas pour des groupes de citoyens qui les ont déjà posées s’il est encore possible de les remobiliser. Partout ailleurs, que ce soit dans des territoires qui ont développé SPIRAL mais s’adresse à de nouveaux groupes, et ceux qui se les posent pour la première fois.

Organisation des groupes de citoyens

Les groupes de citoyens seront dans la mesure du possible des groupes homogènes de 7 à 12 personnes, comme dans SPIRAL compte tenu de l’intérêt que cela présente (facilité de dialogue, possibilité de repérer des différences dans les attentes). Egalement comme dans SPIRAL il s’agira de construire une vision individuelle et collective en respectant les règles de démocratie directe grâce à la méthode des post-it.

Cependant concernant la 4ème question la synthèse collective se fera de manière libre, compte tenu du fait qu’il n’existe naturellement pas encore de grille de classification des réponses à cette question contrairement aux 3 questions sur le bien-être qui elles disposent d’une grille de classification produite de 10 années d’application. Ainsi alors que pour les 3 premières questions chaque groupe disposera les post its suivant la grille existante, pour la quatrième question chaque groupe créera ses propres regroupements sous forme de « patates » (voir photos).

On reste donc sur une forme similaire à celle de Spiral : tout le monde à la parole (post-it) et quelque soit les questions que l’on prend, on garde la manière de Spiral (individuel, patates et nom par patate avec saisie dans le wiki) ce qui permettra un pré-codage des matériaux pour le Conseil des Alliances.

Règles de formalisation des questions

Un long débat a suivi sur la meilleure façon de formuler la question spécifique à CO-ACTE (3ème question si on est au niveau territorial et 4ème question dans les groupes de citoyens) : doit-on préciser le décideur politique ? Doit-on parler de besoin pour la coresponsabilité, plutôt que de ce qu’on ferait si on était décideur ?

La décision a été prise de rester dans la mesure du possible avec la formalisation telle qu’elle est à présent, tout en laissant la possibilité à chacun de l’adapter suivant les situations. L’essentiel sera de bien garder la trace de la façon dont la question a été posée en l’inscrivant dans la base de données (voir ci-après la saisie des données). Lors de la synthèse européenne et globale il sera possible de dégager une première grille de classification des réponses à la quatrième question. A terme le projet pourrait conduire à une grille d’analyse des critères de coresponsabilité qui puisse avoir la même universalité que celle de bien-être.

Kit pédagogique

Afin d’aider chacun à mettre en œuvre la méthode dans son territoire un guide pédagogique a été élaboré par le Webmaster de Together, Joel Obrecht. Une première présentation a été faite pendant la réunion et le kit est actuellement disponible sur le site en 3 langues ; français, anglais et portugais.

Le kit pédagogique a été conçu pour permettre à tous les acteurs et citoyens quels qu’ils soient de participer au projet, depuis les acteurs de terrain, les chercheurs, les décideurs politiques, connaissant ou ne connaissant pas SPIRAL

Saisie des données

Comme pour critères de bien-être toutes les réponses recueillies seront introduites dans une base de données sur Wikispiral. Pour plus d’information voir le Kit pédagogique

Sessions 4 et 5: Partage des responsabilités et répartition des tâches

Pour préciser les engagements et responsabilités de chacun dans la conduite du projet les participants ont été répartis en 3 groupes : 1) Les acteurs des territoires (y compris les dynamiseurs SPIRAL) ; 2) Le Conseil des Alliances ; et 3) les référents des sous-réseaux thématiques. Ci-suit l’ensemble des décisions prises par chaque groupe puis validées en plénière.

Les acteurs des territoires :

Chaque participant a pu préciser ce qu’il pourrait faire dans la première phase du projet, que ce soit dans son territoire ou d’autres territoires ou initiatives qu’il ou elle peut mobiliser dans son pays.. Il s’en est dégagé un tableau des différents engagements, à compléter au fur et à mesure du déroulement du projet.

Ainsi ce tableau servira de suivi de ce qui a été prévu de faire et ce qui a été effectivement réalisé, permettant de faire un bilan et voir à quels moments des synthèses peuvent être initiées en vue de la deuxième réunion du projet à Bordeaux les 5 et 6 février. Un partage des responsabilités est également établi entre ceux qui connaissent déjà bien la démarche et peuvent donner un appui méthodologique ou même de formation, y compris dans la saisie des données (cas des dynamiseurs et facilitateurs SPIRAL) et ceux qui assurent l’organisation locale.

Le Conseil des Alliances

Les 9 personnes présentes du Conseil des Alliances ont débattu de ses objectifs et missions ainsi que de son rôle dans le projet CO-ACTE. Il a été convenu qu’un texte fédérateur sera rédigé en commun à ce sujet. Gilda Farrell a été chargée de faire la première version de ce texte, actuellement disponible dans l'Espace du Conseil des Alliances. Une fois complété et validé par les autres membres, ce texte servira de bases aux activités du Conseil des Alliances, notamment la préparation des grilles d'analyse des réponses des citoyens en vue d'élaborer la synthèse européenne et les propositions politiques qui en sortiront. Plus d'informations sur le Projet politique et de recherche de TOGETHER et le Conseil des Alliances sont disponibles ici.

Les référents des sous-réseaux thématiques :

Au cours du projet, il est prévu 5 réunions de sous-réseaux thématiques. Chaque réunion aura 25 à 50 participants pour deux sous-réseaux (deux thèmes) venant de 4 à 6 pays.

L’objectif est à la fois d’enrichir les propositions politiques de CO-ACTE sur le thème et de redynamiser les réseaux thématiques.

Invités pour chaque thème:

  • Les territoires travaillant sur le thème, notamment ceux qui ont une expérience particulièrement intéressante, qu’ils soient membres ou non de TOGETHER
  • Des organisations de la société civile spécialisées sur le thème
  • Eventuellement un ou quelques experts clés
  • Faire le lien avec les expériences locales sur le thème
  • Eventuellement des responsables politiques et représentants des média pour préciser le dialogue sur le thème.

Pour assurer une bonne participation il est suggéré de faire une communication générale dans tous les réseaux pour indiquer qu’il y a dix thèmes et demander sur quel thème ces réseaux et les territoires concernés souhaiteraient travailler et sur lesquels ils pourraient collaborer, partager.

Il ne s’agit pas d’inviter à une réunion mais d’inviter à rejoindre un sous-réseau thématique, dont la réunion constitue un moment fort, d’où l’importance de la préparation en amont de la réunion et de sa valorisation en aval.

Préparation en amont de la réunion : Chaque sous-réseau thématique dispose de ses propres pages, qui servent de lieu d’information permanent sur l’évolution du sous-réseau. La ligne directrice est la coresponsabilité pour le bien-être de tous sur le thème. On y trouve :

  • Des informations sur l’historique du réseau et des activités
  • La liste de ses membres
  • Les résultats obtenus, notamment le cadre de référence pour progresser vers le bien-être de tous dans le thème.

Dynamique en aval : Il faut aussi penser à la dynamique de la réunion et des suites à cette réunion (doit lancer la dynamique des réseaux vis à vis des politiques publiques proposées par les citoyens).

Organisation logistique de la réunion Sur le plan logistique chaque réunion est organisée par le partenaire local en partenariat avec TOGETHER. Les invitations sont proposées par le référent thématique de chaque thème. Les référents thématiques des deux thèmes collaboreront pour un choix judicieux des invités. En termes de langues les réunions se feront avec interprétation simultanée anglais-français + la langue du pays quand elle est différente.

Suite de la préparation des réunions des sous-réseaux thématiques : Pour aider les référents des sous-réseaux thématiques à conduire le processus et échanger entre eux, un Espace Référents Thématiques a été créé ou chacun pourra faire part de ses activités, interrogations et réponses pour la conduite du sous-réseau thématique. En accord avec les souhaits exprimés lors de la réunion on y trouvera entre autre un planning proposé aux référents thématiques en interne servant à éditer des rappels et des mails de suivi. Par ailleurs une nouvelle réunion des référents thématiques se fera à l’occasion de la rencontre des 5 et 6 février à Bordeaux afin de faire le point de ce qui aura déjà été fait et ce qu’il reste à faire pour chacun des sous-réseaux et préciser la préparation des réunions .

Annexe 1: Liste des participants

Image

Annexe 2: Programme des deux journées

Jour 1 (Lundi 28 septembre)

8h30 : Petit déjeuner collectif sur place 9h00 : Mot d’accueil par Mme Deolinda Seno Luis, Conseillère Municipale et représentante du Maire d’Odemira

Session 1 : Le projet CO-ACTE et ses objectifs

9h15 : Présentation générale de TOGETHER, de la démarche SPIRAL et ses principaux acquis, du projet CO-ACTE et ses objectifs 9h30 : Tour de table : chacun se présente en donnant son point de vue sur le projet 10h30 : Synthèse des objectifs et description de la 3ème rencontre des territoires de coresponsabilité de Braine l’Alleud dans sa forme idéale. 10h45 Exemples concrets de nouvelles politiques publiques et cadres légaux réussis pour la coresponsabilité : Royaume Uni pour les banques du temps, Cap Vert pour les structures de concertation, PCS en Wallonie, l’expérience de Dari Acordar (10 minutes par présentation) 11h15 : Pause café

Session 2 : Méthodologie du projet

11h30 : Présentation de la méthodologie du projet envisagée (résultat de la réunion de préparation des 21, 22 et 23 août) 11h45 : Débat sur la méthodologie proposée : est-elle cohérente avec le résultat final attendu et les capacités et temporalités des participants ? Identification des questions en suspens qui demandent plus de réflexion 12h00 : Travail en petits groupes de réflexion et de résolution des questions en suspens 13h00 : déjeuner sur place 14h00 : Synthèse et validation d’une trame méthodologique commune.

Session 3 : Méthodologie de la première phase

15h00 : Méthodologie de la première phase du projet - Présentation générale : les questions proposées dans les territoires - Expérimentation en salle par groupe 15h45 : Pause café 16h00 : Synthèse de l’exercice et réflexion sur la conduite de la phase 1 – Constitution d’un groupe de travail pour formaliser le kit pédagogique par territoire à rediscuter le lendemain, y compris en ce qui concerne l’utilisation de l’outil wiki sur wikispiral.org.

Session 4 : Partage des responsabilités

17h00 : Vers une responsabilité partagée pour la réalisation du projet : exercice par post-its « qu’est-ce que je peux faire ? », organisée en 3 groupes : 1) Représentants des territoires ; 2) Référents des réseaux thématiques ; 3) Conseil des Alliances 17h30 : Synthèse par groupe et réflexion en vue de préciser le rôle de chacun le lendemain 18h00 : fin des travaux – moment de détente ou de travail par groupe 19h30 : diner sur place et convivialité A partir de 21h30 : transport vers les lieux d’hébergement

Jour 2 (Mardi 29 septembre)

8h30 : Petit déjeuner collectif sur place

Complément session 3 (méthodologie première phase)

9h00 : Retour sur la méthodologie de la première phase : - Présentation de la proposition de kit pédagogique et informatique sur wikispiral - Débat sur l’intérêt, les difficultés et la stratégie de diffusion dans les territoires - Eventuellement travail par petits groupes de réflexion pour les solutions - Synthèse et validation

Complément session 4 (répartition des responsabilités)

10h00 : Rôle du Conseil des Alliances pour les synthèses et renvois aux territoires (2ème réunion au mois de février et suites) - présentation par le groupe, questions soulevées, réponses et questions en suspens à préciser ultérieurement - partage des responsabilités pour la dynamisation du Conseil des Alliances. 10h45 : Pause café 11h00 : Rôle des sous-réseaux thématiques : - Présentation par le groupe des référents (15 minutes), puis par sous-réseau thématique sur comment organiser les sous-réseaux thématiques et les réunions prévues (15 minutes par réunion prévue – 5 au total) - Débat et validation 13h00 : Déjeuner sur place Session 5 : Préparation de la Troisième rencontre des Territoires de Coresponsabilité 14h30 : Proposition de la Ville de Braine l’Alleud et Région Wallonne, débat et validation

Session 5 : Planification des tâches

15h00 : Planification des tâches pendant le projet et pendant la première phase - GANTT 17h00 : fin des travaux

Photos de la réunion

Reunion de lancement - Odemira Réunion de lancement - Odemira Réunion de lancement - Odemira Reunion de lancement - Odemira Réunion de lancement - Odemira

Retour à la page principale du projet CO-ACTE