Loading...
 

Follow the latest additions

 ::  Feed Coordination Groups
Feed Homogeneous Groups
Herstal

1 - Le territoire

Herstal est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège. Elle compte 39 242 habitants pour une superficie de 23 km2.

La ville de Herstal est limitrophe de la ville de Liège. Elle forme avec cette dernière et les communes qui l'entourent (Seraing, Saint-Nicolas, Ans, Flémalle et d'autres) ce qu'il est coutume d'appeler l'agglomération liégeoise : une métropole peuplée d'environ 600 000 habitants. Herstal est entourée des communes de Liège, Juprelle et Oupeye. Elle est traversée par la Meuse et le canal Albert.

L'industrie manufacturière représente la part la plus importante de l'activité économique de la commune (61,6 % en 2005) suivie du commerce (19,3 % en 2005)note 8.

Les pôles principaux de l'économie Herstalienne sont le parc industriel des Hauts-Sarts pour l'activité industrielle et le récent complexe commercial voisin du grand magasin « carrefour », sur le site dit du Pré Wigi, pour le commerce. Ces deux pôles sont en croissance constante tandis que les petites surfaces commerciales et industrielles situés au centre ont souvent été abandonnées ou déclassifiées.

Herstal est également le siège de la FN Herstal, principale usine d'armement du pays. Cette entreprise qui était un des principaux employeurs de la commune jusque dans les années 1980 n'emploie plus qu'environ 600 personnes.

Herstal fut un grand centre de production motocycliste, puisque trois constructeurs de motos y cohabitaient : FN, Saroléa et Gillet Herstal.

Deux marchés hebdomadaires s'y tiennent l'un le mardi place Gilles Gérard (anc commune de Vottem) et l'autre le jeudi, place Jean Jaurès. Ce dernier marché est considéré comme le deuxième en importance de la Province de Liège.


2 - La plate-forme

Herstal utilise la méthode Spiral depuis 2009. Elle a fait partie des 15 communes qui dès 2009 ont appliqué à titre pilote la méthode Spiral, dans le cadre des plans de cohésion sociale. Elle a organisé des groupes homogènes de citoyens pour évaluer ce qui fait le bien-être et le mal-être de la population, puis lancé des actions réalisées avec les citoyens pour répondre à ces besoins, et enfin, utilisé Spiral pour évaluer son plan de cohésion sociale (2012).

Depuis 2009 la commune a conçu et mis en œuvre un Plan de cohésion sociale grâce au soutien de la Wallonie. S’inspirant de la Stratégie de cohésion sociale du Conseil de l’Europe, ce plan vise à développer une démarche de coresponsabilité entre acteurs publics, privés et citoyens pour assurer l’accès aux droits fondamentaux et le bien-être pour tous.

Conduite sous l’égide d’une Commission d’accompagnement représentative des différents acteurs, publics et associatifs, de la commune, cette démarche a débouché sur des actions coordonnées et transversales s’articulant autour de 4 axes ou certains de ces axes :

  1. L’insertion socioprofessionnelle
  2. L’accès à un logement décent
  3. L’accès à la santé et au traitement des assuétudes
  4. Le retissage des liens sociaux, intergénérationnels et interculturels.

En créant le PCS, la Wallonie veut garantir l’accès aux soins médicaux, à l’emploi, au logement, à la culture, à la formation pour tous les citoyens dans une société solidaire et respectueuse de l’être humain.

www.herstal.be/vivre-herstal/social/maison_de_la_cohesion_sociale


3 - Le processus

Le Plan se construit à partir d’un indicateur synthétique d’accès aux droits fondamentaux (ISADF), conçu par l’IWEPS, qui mesure le niveau de cohésion sociale de la commune, et d’un diagnostic de cohésion sociale. Ce dernier est réalisé par les services, les partenaires et les citoyens et recense les initiatives, publiques ou privées, déjà mises en œuvre sur le territoire de la commune mais aussi les attentes de la population et des acteurs et les besoins encore à satisfaire. Le PCS soutient prioritairement le travail en partenariat en vue de renforcer les complémentarités entre les actions des pouvoirs publics et celles des secteurs associatifs ou privés et de construire des réseaux d’opérateurs à l’échelon local ou supra-local.

De plus, Herstal a lancé en 2009 une première enquête sur les critères de bien-être et mal-être de la population, qui a conduit à l'élaboration d'indicateurs en 2009. Plusieurs actions pilotes pour la cohésion sociale et la coresponsabilité ont suivi. En 2012, une co-évaluation participative a été réalisée sur les principes de la méthodologie SPIRAL. Elle a permis de mettre en évidence la plus-value considérable d’une démarche de coresponsabilité et d’en tirer les enseignements pour préparer le nouveau Plan de cohésion sociale démarré en 2014.

Pour plus de détails voir ci-dessous, la section résultats.


4 - Résultats

Phase Étape Réalisé
1 Homogenous groups Groupes homogènes 9
2 Criteria Critères de bien-être 983 Statistiques standard
Indicators Indicateurs de bien-être (3è cycle) 58%
3 Diagnosis Diagnostic général
Indicators diagnosis Diagnostic des indicateurs de bien-être
4 Scenarios Planning et scénarios
5 Codecision Outils pour la codécision et l'engagement
6 Actions Actions et projets 0
7 Coevaluations Co-évaluations d'impact
8 Platform evaluation Auto-évaluation du processus de la plate-forme

5 - Partenariats, échanges et besoins de soutien



6 - Autres informations

Crédit photo  Cornischong


Co-Acte

Synthèse territoriale Co-Acte - Herstal

7 - Contact

Veuillez vous connecter pour afficher ce champ. Vous pouvez utiliser ce link ou le menu de connexion en haut de la page, puis rafraîchir cette page pour visualiser cette information.

log inVeuillez vous connecter pour éditer l'infopage


Page last modified on Thursday 15 of November, 2018 17:19:12 UTC