Chargement...
 

Suivre les derniers ajouts

 ::  Flux RSS Coordination Groups
Flux RSS Homogeneous Groups
Colfontaine


1 - Le territoire

Colfontaine est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Hainaut. Elle compte 20 634 habitants pour une superficie de 13 km2.

Elle fait partie de l'arrondissement de Mons, et située au cœur du Borinage.

Charbonnage et industrie

L’industrie charbonnière prospéra au cours du XVIII ème s. dans plusieurs villages de la commune, grâce aux grandes sociétés charbonnières (à Hornu, Wasmes, Grand Buisson et Vanneaux). C’est grâce à cette industrie florissante que la démographie de Wasmes s’accrut rapidement au cours du XIX ème. Les charbonnages Agraffe-Escouffiaux exploitaient 3.328 ha dans le sous-sol de 7 communes. Les charbonnages du Rieu-du-Coeur occupaient aussi le sous-sol de Wasmes. À Wasmes au XIX ème s., à côté des charbonnages existaient également 2 carrières à craie pour convertir en chaux, 1 tannerie, 1 platinerie, 3 brasseries, 3 moulins à blé, dont 1 mu par le vent et 2 actionnés par l’eau du Ribeaupont.

À Wasmes, les derniers puits d’extraction fermèrent en 1956 et 1957. L’activité houillère a Warquignies fut assez réduite et disparut dès 1850. Après la catastrophe minière de 1934 au "Fief de Lambrechies" qui exploitait sur 142 ha le sous-sol de Quaregnon commença le déclin charbonnier. Les charbonnages de Pâturages ont cessé leur activité en 1961.

 

La forêt de Colfontaine

Henri DEGORGE (principal fondateur de la grosse industrie houillère dans le Borinage et créateur du complexe industriel minier du Grand Hornu), réussit à reconstituer un domaine forestier de 545 ha auquel jouxtaient encore les bois d’Audenarde, de Blaugies et de Saint-Ghislain. Au début du XX ème siècle, la forêt de Colfontaine fut menacée de destruction pour faire place à l’exploitation houillère. Comme mentionné ci-avant, le 20 mai 1907, un meeting de protestation rassembla une grande foule qui voulait préserver ce seul parc naturel du Borinage.

Le 20 octobre de la même année l’Etat belge achetait la forêt. Celle-ci s’étend actuellement sur quelques 780 ha. Les ruisseaux y sont légion : le ruisseau de Mouligneau, l’Elwasmes, le ruisseau de Liernes et le ruisseau de Colfontaine, ainsi que de très nombreuses sources: celle de l’Ermite et du Cerisieur sont les plus connues. Ce sont Messieurs Libiez, L. Piérard et L. Souguenet qui sont à la base du sauvetage de cette forêt en convainquant l’Etat de racheter ce magnifique domaine.

Lors de la fusion des Communes en 1977, c’est son nom qui a été choisi pour désigner la nouvelle entité. Ainsi, l’appellation d’un espace forestier, constituant l’antithèse d’une agglomération humaine, la désigne-t-elle désormais.

La forêt de Colfontaine est une importante réserve ornithologique et offre également un intérêt sylvestre et botanique exceptionnel. Elle compte aujourd’hui 750 ha environ et est incorporée à la réserve naturelle des “Haut Pays” de Roisin.


2 - La plate-forme

Depuis 2009 la Commune de Colfontaine a conçu et mis en œuvre un Plan de cohésion sociale grâce au soutien de la Wallonie. S’inspirant de la Stratégie de cohésion sociale du Conseil de l’Europe, ce plan vise à développer une démarche de coresponsabilité entre acteurs publics, privés et citoyens pour assurer l’accès aux droits fondamentaux et le bien-être pour tous.

Conduite sous l’égide d’une Commission d’accompagnement représentative des différents acteurs, publics et associatifs, de la commune, cette démarche a débouché sur des actions coordonnées et transversales s’articulant autour de 4 axes ou certains de ces axes :

  1. L’insertion socioprofessionnelle
  2. L’accès à un logement décent
  3. L’accès à la santé et au traitement des assuétudes
  4. Le retissage des liens sociaux, intergénérationnels et interculturels.

En créant le PCS, la Wallonie veut garantir l’accès aux soins médicaux, à l’emploi, au logement, à la culture, à la formation pour tous les citoyens dans une société solidaire et respectueuse de l’être humain.

www.colfontaine.be/cohesion_sociale


3 - Le processus SPIRAL

Le Plan se construit à partir d’un indicateur synthétique d’accès aux droits fondamentaux (ISADF), conçu par l’IWEPS, qui mesure le niveau de cohésion sociale de la commune, et d’un diagnostic de cohésion sociale. Ce dernier est réalisé par les services, les partenaires et les citoyens et recense les initiatives, publiques ou privées, déjà mises en œuvre sur le territoire de la commune mais aussi les attentes de la population et des acteurs et les besoins encore à satisfaire. Le PCS soutient prioritairement le travail en partenariat en vue de renforcer les complémentarités entre les actions des pouvoirs publics et celles des secteurs associatifs ou privés et de construire des réseaux d’opérateurs à l’échelon local ou supra-local.

En 2012, une co-évaluation participative a été réalisée sur les principes de la méthodologie SPIRAL. Elle a permis de mettre en évidence la plus-value considérable d’une démarche de coresponsabilité et d’en tirer les enseignements pour préparer le nouveau Plan de cohésion sociale démarré en 2014.

Pour plus de détails voir ci-dessous, la section résultats.


4 - Résultats

Phase Étape Réalisé
1 Homogenous groups Groupes homogènes 0
2 Homogenous groups Critères de bien-être 0 Statistiques standard
Homogenous groups Indicateurs de bien-être (3è cycle) 0%
3 Homogenous groups Diagnostic général
Homogenous groups Diagnostic des indicateurs de bien-être
4 Homogenous groups Planning et scénarios
5 Homogenous groups Outils pour la codécision et l'engagement
6 Homogenous groups Actions et projets 19
7 Homogenous groups Co-évaluations d'impact
8 Homogenous groups Auto-évaluation du processus de la plate-forme

5 - Partenariats, échanges et besoins de soutien



6 - Autres informations

Image copyright Luc Beeusaert et www.velo-ravel.net/



7 - Contact

Veuillez vous connecter pour afficher ce champ. Vous pouvez utiliser ce link ou le menu de connexion en haut de la page, puis rafraîchir cette page pour visualiser cette information.

log inVeuillez vous connecter pour éditer l'infopage